generatix

Économique et écologique : la récupération d’eau de pluie

Trucs & astuces 1 Comment

               L’eau de pluie s’intègre de plus en plus dans les projets de constructions. Dans l’intérêt écologique et économique, de nombreux maitres d’ouvrages, spécialement ceux dans la collectivité territoriale, adoptent de nouvelles pratiques pour gérer l’eau de pluie.

               Mais ce n’est pas seulement le milieu professionnel qui est attiré par ce processus de récupération d’eau. De plus en plus de foyers se tournent aussi vers cette utilisation pour réaliser sereinement les tâches ménagères. Si vous faites partie des personnes séduites par ce concept, ne commencez rien avant d’avoir lu cet article.

eau

Pourquoi récupérer les eaux de pluie ?

               L’eau du robinet, qui est généralement prélevée dans des réserves d’eau sous terre, demande plusieurs traitements chimiques avant d’être potable. Bien sûr, le coût de ces traitements ne diminue pas d’année en année, au contraire cela augmente de plus en plus. Contrairement à cela, l’eau de pluie qui est une ressource gratuite et donc la récupération se fait très facilement. De plus, les matériels utilisés à cette fin sont très abordables et peuvent être très rentables si l’on se réfère à votre facture d’eau.

               En utilisant uniquement l’eau du réseau, vous consommez aussi de l’eau potable pour des utilisations qui ne nécessitent pas vraiment ce type d’eau. Je cite par exemple l’arrosage ou encore les toilettes. En récupérant de l’eau de pluie pour ces usages, vous limitez non seulement l’utilisation de produits chimiques, mais aussi de l’eau potable.

               Lorsque vous utilisez de l’eau de pluie, vous préservez aussi les nappes phréatiques. Car cela vaut à autant d’eau que vous n’aurez même pas besoin de prélever. En récupérant l’eau de pluie qui coule sur votre toit vous limitez également le ruissellement et réduisez les risques d’inondation.

               Vous ne le savez sûrement pas, mais les qualités naturelles de l’eau de pluie sont aussi à louer. En effet l’eau de pluie est beaucoup moins calcaire que celle du robinet. En l’utilisant, vous limitez donc tous les problèmes de tartres. Et cela donne une longévité à vos appareils ménagers, à l’instar de la plomberie. Selon mon expérience personnelle, je peux vous dire que l’eau de pluie est aussi excellente pour l’arrosage de plantes.

Comment fonctionne la récupération d’eau de pluie ?

               Quand l’eau de pluie tombe sur la toiture de votre habitat, elle sera directement réceptionnée et transportée par les gouttières. Ces installations peuvent aussi être fusionnées avec un collecteur ou cuve aérienne. Vous pouvez également les relier avec un réservoir sous-sol.

               Après la récupération, la pompe électrique se chargera d’acheminer l’eau de pluie à partir de la cuve jusqu’à la maison. Après cela, vous pouvez l’utiliser pour alimenter vos appareils ménagers ou pour l’eau des toilettes.

               À l’aide du collecteur, l’eau passe par un processus de filtrage avant le stockage. Ce processus permet de récupérer entre 80 à 90 % d’eau de pluie coulant de votre toiture. À l’aide d’un réservoir enterré, l’eau de pluie sur la toiture passera également par un système de filtrage automatique. Celui-ci sera installé dans votre sol, au milieu de votre gouttière et de votre cuve. Et si cette dernière est pleine, l’eau sera dirigée à nouveau dans les réseaux d’eau pluviale.

Quand est-ce que la récupération d’eau de pluie est obligatoire ?

               Faites très attention, car si vous avez une toiture non accessible, vous devez obligatoirement récupérer l’eau qui y descend. Ces dernières doivent être également, sans amiante-ciment et sans plomb. Dans ce cas, l’usage domestique de l’eau de pluie récupérée sera limité à l’arrosage, le lavage de sols, le lave-linge et les sanitaires.

               Si vous prévoyez de rejeter l’eau de pluie utilisée dans le réseau d’assainissement collectif, vous aurez l’obligation de faire une déclaration auprès de la mairie et de compter le volume précis que vous allez utiliser.

               Enfin, vous devez toujours afficher la mention « eau non potable » à proximité immédiate de vos toilettes et de tous les points de soutirage d’eau de pluie. En effet, il est interdit de consommer cette eau. Si vous le faites, vous vous risquez à beaucoup de maladies.

eau-copie

Comment installer une cuve de récupération d’eau de pluie ?

               La cuve de récupération d’eau de pluie est très facile à installer. Que vous soyez un vrai mordu de bricolage ou un bricoleur du dimanche, vous n’aurez vraiment pas du mal à sa mise en place. Le seul problème réside dans le choix du modèle qui saura vous satisfaire.

               La première étape consiste à stocker l’eau de pluie pour des usages domestiques fréquents : lavage de voiture, arrosage de plantes. Pour cette récupération, vous aurez le choix entre la citerne souterraine ou le stockage à l’extérieur. Quoi que vous choisissiez, vous pouvez être sûr de faire du bien à vos poches et à l’environnement.

               Le choix de l’emplacement de votre citerne d’eau de pluie est très important. Je vous conseille d’opter pour les stockages aériens pour éviter les travaux d’enfouissements. En plus, vous pouvez profiter de plusieurs avantages : plus d’économie et plus facile à installer. Si vous ne trouvez pas cette installation esthétique, vous pouvez toujours la camoufler derrière un écran ou une barrière de végétaux.

               L’eau dans votre récupérateur provient de votre toiture, par le biais de la descente des gouttières. Pour détourner son chemin initial, vous devez utiliser un collecteur. Certains modèles requièrent une installation avec découpe sur une hauteur de 300 ou 350 mm. Pour cela, vous devez découper votre gouttière. Pour pouvoir poser le collecteur avec les embouts. Ces deux éléments s’insèrent automatiquement. Mais vous pouvez aussi dériver votre gouttière. D’un autre côté, vous avez les collecteurs qui n’ont pas besoin de découpe grâce à un robinet auto perceur préalablement installé sur le système. Il vous suffira d’installer le collecteur sur la gouttière.

               Avec une citerne d’eau de pluie, vous pouvez récupérer l’eau de pluie pour pouvoir arroser votre jardin. Cela se fait grâce à une ouverture qui permet d’installer un tuyau ou un robinet à votre système. Cela vous permettra d’arroser ou vidanger facilement votre réservoir.

               Je déconseille vivement le bricolage de réceptacle dans le but de rassembler l’eau en provenance de la gouttière. En faisant cela, vous faites entrave à plusieurs règles de sécurité. Vous pourrez par ailleurs causer une noyade si vos enfants jouent à proximité du réservoir. Vous n’êtes pas aussi à l’abri de la prolifération d’algues ou de microorganismes.

               Quant au coût d’installation, vous devez prévoir dans les 30 euros pour l’installation de récupérateur de 300 L. Et entre 30 ou 100 euros pour le collecteur.

Related Posts

1 Comment

  • Adrien on 6 octobre 2016

    Je te remercie d’avoir choisi d’expliquer l’installation de cuve de récupération d’eau. En effet, ce système est très accessible à n’importe quel foyer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos


Salut à tous et bienvenue sur mon blog consacré aux bons plans !

Je me présente : Alix, 27 ans. Curieuse et malicieuse, je déniche toujours de bonnes affaires et d’excellentes astuces quand je surfe sur le net !

Tout le temps connectée sur mon smartphone, lorsque j’ai besoin d’en savoir plus sur un service, une entreprise ou un produit, je me rends sur des sites comparatifs afin de trouver LA perle rare.

Et devinez quoi ? Grâce à cette méthode, je parviens à avoir de super bons plans dans différents domaines ! Génial, non ? Du coup, puisque j’adore écrire et raconter ma life à tout bout de champ, j’ai décidé de créer ce blog pour partager mes péripéties, des conseils, astuces et bonnes adresses avec vous chers lecteurs.

Alors, j’espère que vous apprécierez mes articles dans lesquels je vous conterai mes aventures et vous ferai part de mes petites trouvailles !

A bientôt. Alix.

Les bons plans d’Alix