Autobilan vous propose un contrôle technique sur Nice, de qualité !

Comment puis-je payer mon contrôle technique moins cher ?

Aujourd’hui un contrôle technique coûte en moyenne 78.50 € pour un véhicule essence. Les véhicules diesel doivent débourser entre 50 € et 85 €, tandis que la visite technique pour un véhicule GPL reste la plus onéreuse et peut-être facturée jusqu’à 130 €. Existe-t-il des moyens pour réduire les dépenses du contrôle technique automobile ? Nous allons vous présenter certaines astuces, qui découlent bien souvent du bon sens.

En quoi consiste un contrôle technique ?

Depuis le 1er janvier 1992, les véhicules français sont soumis au contrôle technique obligatoire. La date du premier contrôle technique pour un véhicule qu’il soit essence, diesel ou GPL doit intervenir maximum six mois après son quatrième anniversaire. Ensuite il devient périodique tous les deux ans.

Cette décision avait été motivée à l’époque afin de renforcer la sécurité routière et de pointer les défaillances des véhicules utilitaires ou personnels anciens. La visite dans un centre de contrôle permet d’effectuer des points de contrôle. Les contrôleurs agréés établissent ensuite un procès-verbal, ce qui donne lieu à un timbre apposé sur la carte grise.

On rappelle qu’il convient de faire un contrôle technique d’un véhicule ancien lors de sa revente, afin de permettre à l’acheteur d’obtenir son certificat d’immatriculation. Nice Contrôle technique propose ainsi à ses clients un service rapide et efficace en termes de contrôle technique !

Que dois-je faire pour payer cette prestation, moins cher ?

 Faire quelques vérifications au préalable

Le contrôleur du centre de contrôle va vérifier certains points de votre véhicule. Ces points de contrôle sont connus et peuvent donc être checkés en amont. Cette vérification pourra servir à effectuer des réparations avant la visite et ainsi éviter une contre visite qui ajoutera un surcout à votre visite technique.

Les points à vérifier peuvent par exemple porter sur l’état de vos pneus, des freins et du pare-brise. On peut également vérifier le pot d’échappement et la plaque d’immatriculation (sont-ils bien fixés ?). Enfin d’autres points faciles qui concernent la sécurité routière : les ceintures de sécurité, le klaxon, l’état de vos feux. Si vous observez des défaillances dans ces domaines, faites les réparations nécessaires avant la visite périodique.

Si vous préparez un déménagement, et que vous prévoyez d’utiliser votre véhicule pour le transport des cartons de déménagement, il peut être judicieux d’effectuer ces vérifications.

Effectuer un pré-contrôle technique

Une autre astuce consiste à faire passer à votre véhicule un pré-contrôle technique. Votre garage habituel peut vous le proposer même gratuitement. Cela évite bien des surprises lorsque l’on se présente devant le contrôleur technique automobile. Cette démarche vous rassurera et le diagnostic de professionnels agréés est toujours appréciable. Et s’il peut vous épargner une contre visite onéreuse, vous avez tout à y gagner.

Pour avoir droit à son timbre sur sa carte grise, ou pour obtenir un certificat d’immatriculation en cas de vente, il faut satisfaire aux exigences de la visite au contrôle technique. Là encore on peut essayer de payer moins cher et d’être en dessous des tarifs moyens que nous avons mentionnés.

Comparer les prix

Avec internet, il est aisé de comparer les tarifs des centres près de chez vous. Vous pourrez ainsi constater que les prix peuvent beaucoup varier et que certains centres sont vraiment moins chers. Cela ne veut pas signifier qu’ils sont moins bons, s’ils sont agréés, ils vous délivreront un procès-verbal en bonne et due forme.

Ne pas oublier de passer ce contrôle !

Enfin la dernière recommandation consiste à ne pas laisser passer la date de votre contrôle technique. Sur le papillon collé sur le pare-brise ou dans vos papiers, est mentionnée la date de votre prochaine visite. Pour les véhicules utilitaires ou personnels les plus récents, le contrôle technique doit se faire dans les six mois qui suivent leur quatrième anniversaire. Respecter les délais vous évitera l’inconvénient d’une amende qui peut être très élevée selon les départements.

Ces conseils vous permettront de réaliser quelques économies lors de votre passage obligatoire devant le contrôle technique. Ne jouez pas avec votre sécurité, ni celle des autres, mais soyez juste malins pour limiter vos dépenses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.